La mobilisation s'amplifie contre la Loi Travail

Publié le par Admin

La mobilisation s'amplifie contre la Loi Travail

Avec 1,2 million manifestants, le mouvement social anti-loi Travail s'amplifie ce 31 mars. Dans de nombreuses villes la répression policière s'est à nouveau manifestée.

Politiques et syndicats annoncent deux nouvelles journées d'action les 5 et 9 avril.

Le rapport de force pourra obliger le gouvernement à retirer ce projet de loi qui fragilise le contrat de travail. Nous pourrions alors avoir, pour le deuxième fois, les excuses de Jean-Christophe Cambadélis, premier secrétaire du Parti Socialiste.

Extension des luttes

Le mouvement commence à fissurer la coalition gouvernementale libérale et autoritaire. Des facs sont occupées, dans plusieurs villes des manifestations d'un nouveau genre comme à Paris Place de la République. Fini les fleurs, les messages aux victimes, les bougies, et la chanson Imagine d John Lenon "le temps des cerises" chanté par Johnny.

La Place de la République reprend son rôle contestataire de même que "Le temps des cerises" ce chant révolutionnaire de la Commune.

L'opération #nuitdebout entend occuper la Place jusqu'à samedi.

Anne Hidalgo a estimé que cette occupation était une "privatisation". Les privatisations le parti socialiste connait, il a privatisé les grandes entreprises français dès les années 1980 avant de devenir depuis 2012 le chantre du libéralisme.

"Les grands espaces publics ne peuvent pas être privatisés, quelles que soient les intentions."

Anne Hidalgo sur France inter

Pour la première fois depuis la 2è guerre mondiale, le peuple de gauche se soulève contre la gauche de gouvernement.

Et c'est pas fini!

Le projet de loi Travail pourra bien être retiré, et Valls sauter, nous ne rentrerons pas chez nous pour autant : ce monde qu’ils construisent avec acharnement pour nous mais contre nous, nous n’en voulons pas ! Un élan populaire est en train de naître », lance ce collectif né dans l'élan du film Merci patron !, de François Ruffin.

#Nuitdebout

Publié dans Actualités, social

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article