Palestine info

Publié par Admin

Les troubles mentaux affligent les soldats impliqués dans la guerre de Gaza.

L'armée d'occupation enlève un enfant de 14 ans

Palestine info

Dans la nuit, l'armée israélienne d'occupation a enlevé le jeune FADI EL ISSAWI, 14 ans, à son domicile. FADI est le neveu de SHIREEN et de SAMER EL ISSAWI, en prison depuis avril 2014.

400 enfants sont dans les prisons israéliennes et subissent intimidations et tortures. 2660 ont été arrêtés depuis octobres 2015 dont des enfants d'à peine 5 ans sur lesquels les soldats font pression pour avoir des informations.

L'Association Chrétienne pour l'Abolition de la Torture dénonce l'arrestation et la torture des enfants palestiniens.

2660 enfants palestiniens ont été arrêtés du 1er octobre et le 31 décembre 2015.

L'ancien préfet maritime de l'Atlantique dénonce l'horreur en Palestine

La plus jeune prisonnière palestinienne, Dima Al-Wawi, 12 ans, libérée

La jeune palestinienne de 12 ans, Dima Al-Wawi, vient d'être libérée après 2 mois 1/2 de prison en Israel. Lèvres serrées, elle en peut exprimer aucune joie. L'emprisonnement et la torture sont des armes de l'occupation. Quand cela concerne les enfants ce crime est plus encore une honte.

Palestine info
Palestine infoPalestine info
Palestine info
Palestine info

23/04 Le leader du syndicat des journalistes palestiniens, Omar Nazzal, a été arrêté alors qu il se rendait à Sarajevo pour la conférence européenne de la fédération des journalistes.​
20 journalistes sont actuellement détenus dans les geoles sionistes et 150 internautes palestiniens ont été arretés depuis octobre pour des posts sur Facebook.

21/04 Aggravation de la crise humanitaire à GAZA sous blocus

Image de Latif Fityani

Image de Latif Fityani

A 12 ans, Deema al-Wawi est la plus jeune enfant palestinienne emprisonnée en Israël. Elle est de de Halhoul, au nord d'Hébron. Elle a été arrêtée parce que les soldats israéliens auraient trouvé un couteau dans son sac d'école. Des témoins occulaires ont nié ces affirmations. Le tribunal militaire l'a condamnée à quatre mois et demi de prison et sa famille à une amende de 8000 shekels (2000€).  http://imemc.org/article/74895/

 

Amnesty International : Israël doit protéger les défenseurs des droits de l'homme

Ce communiqué est consécutif aux menaces proférées par le gouvernement israélien à l'encontre des militants de la Campagne BDS et contre des Palestiniens ou ONG. Un communiqué sera-t-il suffisant pour leur sécurité alors que le gouvernement d'extrême droite national-identitaire poursuit sa violence à cause de l'impunité?

Israël poursuit la destruction de la Palestine avec la complicité de nos gouvernements et de la communauté internationale.

La Palestine devient membre de la CPI

12 avril 2016 Demolitions de maisons / déplacements forcés

Palestine info

124 Palestiniens sans domicile en un seul jour de démolition de maisons

BETHLEHEM (Ma'an) - Les multiples démolitions en Cisjordanie occupée a laissé 124 Palestiniens sans domicile en une seule journée, dont 60 enfants, a déclaré le Bureau des Nations Unies pour la coordination des affaires humanitaires (UNOCHA) dans un communiqué vendredi.

Un total de 54 structures - dont 18 structures financées par des donateurs - ont été démolies jeudi dans neuf collectivités différentes situées dans la zone C, plus de 60 pour cent en Cisjordanie sous contrôle militaire israélien complet.

Le village occupé nord de la Cisjordanie de Khirbet Tana a vu sa quatrième démolition cette année, jeudi. Les autorités israéliennes ont démoli 34 structures dans le village déplaçant 69 Palestiniens, dont 29 enfants.

"Bon nombre des structures démolies (en Khirbet Tana) avaient été fournies par les bailleurs de fonds comme soulagement après les démolitions antérieures," a ajouté l'UNOCHA dans sa déclaration.

Khirbet Tana se trouve dans une zone d'entraînement militaire israélo-déclarée, connu comme une «zone de tir," dont des groupes de défense des droits disent qu'Israël a l'intention d'annexer complètement.

D'autres démolitions dans le village central de Cisjordanie Nilin incluent des structures d'entreprises qui employaient un total combiné de 87 Palestiniens.

Des démolitions ont également eu lieu dans le village de al-Zayyem près d'Abu Dis est de Jérusalem et al-Khader dans le district de Cisjordanie du sud de Bethléem, où résidentiels, animal, et les structures de subsistance ont été démolies.

La vaste campagne administration civile israélienne comprenait cinq communautés bédouines où UNOCHA a enregistré la démolition de 14 structures, qui ont déplacé 55 personnes, dont 31 enfants.

Les communautés bédouines touchées par les démolitions de jeudi sont parmi 46 communautés palestiniennes bédouines dans le centre de Cisjordanie occupée qui risquent d'être affecté par le transfert forcé par les autorités israéliennes et le plan de règlement E1.

Le plan de règlement E1 vise à diviser la Cisjordanie par l'expansion de la colonie israélienne illégale de Maale Adumim, ce qui rend la création d'un Etat palestinien contigu - comme prévu par la solution à deux états soutenu internationalement au conflit israélo-palestinien - presque impossible.

Un autre groupe de 293 personnes, dont 98 enfants, ont par ailleurs été affectés par la campagne de démolition de jeudi, a ajouté l'UNOCHA.

Selon les chiffres des Nations Unies, les autorités israéliennes ont démoli 539 structures dans la zone C du territoire palestinien occupé depuis le début de 2016, par rapport à un total de 453 en 2015.

Jusqu'à présent en 2016, 805 personnes ont été déplacées à la suite des démolitions, tandis que 580 avaient été laissées sans abri pour tous de 2015.

La vague de démolitions de jeudi s'ajoutant au nombre record de Palestiniens déplacés arrive au moment où l'Autorité palestinienne devrait présenter un projet de résolution condamnant les colonies israéliennes au Conseil de sécurité des Nations unies dans deux semaines.

La résolution sera la première à condamner directement les colonies israéliennes comme illégales en vertu du droit international depuis que les Etats-Unis ont opposé ont veto à une résolution semblable en 2011.

En dépit des condamnations répétées de la communauté internationale, Israël subit peu de pression réelle pour mettre fin à son programme de colonies, les saisies de terres, ou le déplacement forcé de communautés palestiniennes.
Source http://www.maannews.com/Content.aspx?id=771054

Etre anti-sioniste ce n'est pas être antisémite 

parce qu'être sioniste ne veut pas dire être juif

Le sionisme est une idéologie, pas un groupe de personne

12 avril 2016  Déplacements forcés de population palestinienne

A Walaja près de Bethlehem, trois maisons détruites par les forces d'occupation israéliennes. Plus de populations déplacées, plus de sans logis.

La destruction de maisons est avec la colonisation de remplacement sont les outils criminels de l'épuration ethnique en Palestine. Silence complice des puissances internationales qui garantisse à Israël une impunité totale.

Démolitions à Walaja photos Ahmad Mezher
Démolitions à Walaja photos Ahmad Mezher

Démolitions à Walaja photos Ahmad Mezher

11 avril 2016 Démolitions de maisons

Des maisons palestiniennes et des installations économiques ont été démolies il y a quelques jours par les forces d'occupation sionistes dans le village de Ni ' lin, à l'ouest de Ramallah... Cet apartheid occupation ne sait rien faire de plus des meurtres et des destructions, c'est là qu'ils excellent, Younès Arar, défenseur palestinien des Droits de l'Homme.

Palestine info
Palestine info

10 avril 2016 Démolitions de maisons

Démolitions effectuées par les forces d'occupation sionistes dans le versant est de Jérusalem occupée... En cours de nettoyage ethnique en faveur de l'occupation sioniste illégale par l'expansion coloniale. Younes Arar

Palestine info
Palestine infoPalestine info

10 avril 2016 Appel au boycott lors d'une manifestation en Palestine

Le défenseur palestinien des droits de l'homme Alaa Bisher de Hebron Youth against Apartheid / jeunesse d'Hebron Contre l'Apartheid nous appelle au boycott, Désinvestissement et Sanctions #BDS depuis le cœur de la rue shuhada assiégée de alkhalil city (Hébron), hier lors d'une manifestation, exigeant de mettre fin à l'occupation d'apartheid sioniste à Hébron

Palestine info

Publié dans Palestine